Repas festifs : pourquoi privilégier les grands Champagnes de vignerons ?

Traditionnellement, le Champagne est associé aux festivités. Fêtes de fin d’année, heureux événements privés ou professionnels… ce breuvage est ancré dans les traditions françaises. Plus qu’un rituel, la production de Champagne reste néanmoins une histoire de savoir-faire. Derrière chaque vigneron, derrière chaque parcelle, des hommes et des femmes passionnés travaillent les vignes.

Mundovin, expert en vins de terroirs, revient sur les grands Champagnes de vignerons à découvrir pour les célébrations de fin d’année.

Champagne : retour sur leurs principales différences

Les Champagnes sont des vins qui peuvent être assemblés à partir de différents cépages. Tout comme les vins, ils présentent des caractéristiques diamétralement opposées selon le vigneron, le cépage, le terroir, la vinification et le dosage. Ces caractéristiques font la richesse de la région champenoise et permettent aux amateurs de voyager à chaque nouvelle coupe.

Le Champagne brut, extra brut, brut nature

Pour commencer, il est important de préciser que le Champagne doit être servi à une température avoisinant les 7-8°C, quel que soit son dosage. On retrouve trop souvent les champagnes sous glace, ce qui a comme conséquence de masquer les arômes et la finesse de la bulle.

Le champagne brut est le plus populaire de tous les Champagnes car très accessible à l’ensemble des dégustateurs. Il se distingue par un dosage en sucre situé entre 6 et 12 grammes par litre. Il est le compagnon idéal d’un apéritif entre amis ou en famille.

Les Champagne extra brut sont eux dosés à moins de 6 grammes par litre et sont idéaux pour l’apéritif mais également pour accompagner un cocktail dînatoire. Ce sont des Champagnes plus gastronomiques qui sont appréciés pour leur raffinement et leur pureté.

Quant aux Champagnes brut nature ils ont la particularité de ne pas être du tout dosé en sucre après vieillissement en cave ce qui permet en général d’obtenir un Champagne avec plus de fraîcheur. C’est un Champagne qui se s’accordera parfaitement lors d’un repas à base de crustacés.

Le saviez-vous ? Le dosage est une étape primordiale dans l’élaboration d’un Champagne. Le vigneron ou le chef de cave y ajoute une liqueur assemblée avec du vin de réserve et/ou du sucre.  Le dosage est cependant cadré par la loi :

  • Aucun sucre ajouté dans un Champagne brut nature.
  • Entre 0 et 6g/litre pour un Champagne extra brut.
  • Moins de 12 g/litre pour un Champagne brut.
  • Entre 12 et 17g/litre pour un Champagne extra sec.
  • Entre 17 et 32g/litre pour un Champagne sec.
  • Plus de 50g/litre pour un Champagne doux.

 

Le Champagne brut millésimé : de l’exception à table

Le Champagne Millésime est issu d’une année de vendange exceptionnelle, c’est la raison pour laquelle l’année de production y est toujours rattachée. Contrairement aux autres Champagnes sans année, les millésimés sont constitués uniquement de grands vins de la même année de récolte ayant bénéficié de conditions exceptionnelles.

Le Champagne Blanc de Noirs et le Champagne Blanc de Blancs

Plus gourmands, les Champagnes Blanc de Noirs sont produits grâce à des des raisins à peau noirs et à jus blanc. Ils sublimeront des plats savoureux comme une volaille farci. À l’inverse, le Champagne Blanc de Blancs est élaboré avec un cépage unique : le Chardonnay. Frais, délicats, purs, les Blanc de Blancs sont renommés pour leur élégance et leur nervosité. Ils sont parfaits pour accompagner des mets délicats comme les crustacés, les poissons et le caviar.

Le Champagne rosé : finesse et élégance

La particularité de ce Champagne est son assemblage de vin rouge issu de parcelles matures et de vin blanc. Les vins rouges en question sont le Pinot Noir et le Pinot Meunier. La seconde manière d’obtenir un Champagne rosé est par macération du raisin entier. Élégants et fins, ils dégagent généralement des parfums fruités qui accompagnera parfaitement avec un apéritif dînatoire ou un repas.

Et si on invitait les vignerons à table ?

Le paysage des effervescents est représenté par de grandes Maisons et de petits vignerons, mais l’étiquette est-elle réellement ce qui caractérise un bon Champagne ? Les vignerons, véritables artisans et défenseurs du savoir-faire champenois, ont toutes les clés en main pour faire voyager les amateurs de bulles.

Loin du marketing et des standards imposés par les appellations, les artisans vignerons offrent bien souvent un meilleur rapport qualité-prix.

Marc Walter et Philippe Mischler, respectivement caviste et sommelier chez Mundovin, lèvent le voile sur 4 grands Champagnes d’exception pour célébrer ces fêtes de fin d’année :

  • Champagne Fleury: des champagnes plus vineux et en majorité composés de Pinot Noir. Ils sont idéals pour les personnes qui préfèrent plus de structure. Les vignes sont cultivées en biodynamie pour être au plus proche du terroir et respectueux de l’environnement. La Maison Fleury c’est aussi 4 générations passionnées de viticulture et pionniers dans la biodynamie.
  • Champagne Lassaigne: des Champagnes plus vifs composés de Chardonnay à 100 %. Des Blanc de Blancs frais et purs qui séduiront les amateurs. Emmanuel Lassaigne est un vigneron pointu reconnu pour ses champagnes très élégants à très fines bulles qui accompagnent aussi bien l’apéritif que la table.
  • Champagne Benoit Lahaye: des Champagnes issus d’assemblage des trois cépages champenois. La vinification se fait sans soufre et donne naissance à des Champagnes d’une grande finesse. Des saveurs intenses de raisins mûrs qui séduiront les amateurs. Benoît Lahaye cultive ses vignobles à cheval et travaille ses vignes en biodynamie.
  • Champagne Selosse: le Graal pour les amateurs de grands Champagnes. Le champagne le plus vineux et le plus complexe de cette sélection. Trois générations se succèdent depuis 1980 pour produire des Champagnes rares, profonds, purs, au goût crayeux, concentrés en extraits secs.

En définitive, chaque Champagne accompagne une occasion spéciale. Ils offrent une belle palette de saveurs et sauront s’adapter à chaque affinité. Si Mundovin préfère se tourner vers les Champagnes de vignerons, c’est bien parce qu’ils savent apporter les soins nécessaires du travail de la vigne à l’embouteillage, afin d’obtenir des produits représentatifs de leur terroir.

fleche montant vers le haut