fbpx

Voyage en Italie : L’autre pays des grands vins

Tout comme la France, le vin a toujours eu une place importante dans le patrimoine italien. On compte des vignes travaillées dans la plus pure tradition, des cépages d’exception et des vignerons de talent aussi passionnés que leurs voisins français.

Mundovin revient sur la belle diversité offerte par les vignobles italiens au travers des vins et des régions de l’Empire romain.

Au pied des Alpes, rencontre avec le Piémont

Le Piémont est sans conteste la région italienne reconnue pour ses atouts gastronomiques et œnologiques, on la compare souvent à la Bourgogne. Située au sud de Turin, entre les Alpes et les Apennins, la région bénéficie d’un climat sec et chaud en été, froid et enneigé en hiver. Dans la région du Piémont, on y produit majoritairement du vin rouge, mais un tiers de la production viticole provient tout de même de cépages blancs comme l’Arneis, le Chardonnay ou le Moscato d’Asti. Côté gastronomie, la ville d’Alba règne en maître sur la truffe blanche !

On y travaille des cépages comme le cépage roi que représente le Nebbiolo. La Barbera et le Dolcetto sont des cépages autochtones peu exportés mais très gourmands connus comme étant des vins avec un fruit éclatant. Le cépage Nebbiolo quant à lui, produit des vins nobles, puissants et épicés. On ne le trouve nulle part ailleurs qu’au Piémont.

La région compte des appellations prestigieuses comme le Barolo et le Barbaresco. Des crus mythiques qui représentent des vins de garde d’une incroyable qualité, mais qui nécessitent précision et savoir-faire, à l’image du Pinot Noir en Bourgogne. Une renommée mondiale pour ces appellations produites par des vignerons artisans sur le vignoble des Langhe. Mundovin a la chance de travailler avec des vignerons prestigieux que sont Luciano Sandrone et Luca Roagna.

La Toscane, terre du Chianti

La Toscane, seconde région reconnue pour la production de grandes appellations viticoles. Et pour cause : les variations de sol et son climat permettent aux vignerons de produire des vins avec leurs propres styles. Contrairement à sa région voisine, le Piémont, on l’associe plutôt à la région bordelaise. La Toscane produit elle aussi majoritairement du vin rouge.

Le cépage le plus cultivé est le Sangiovese qui délivre des aromatiques intenses de fruits noirs. L’appellation la plus connues étant le Chianti qui offre une diversité de terroir très rare. De superbes vignerons mettent en valeur ce terroir d’exception à l’image du Domaine Montenidoli ou encore la très réputée Tenuta San Guido avec son incontournable Sassicaia.

Le saviez-vous ? En Italie, on se passionne pour le travail de la vigne depuis l’Antiquité, puisque les Étrusques s’y attelaient déjà. Bien que la France ait toujours fait des envieux, les terroirs italiens regorgent d’une multitude de cépages exceptionnels et de climats variés.

La Sicile, propice à la découverte

Impossible de ne pas citer la Sicile, détentrice des plus anciens vignobles au monde. Le climat insulaire et la terre volcanique influencent les sols de l’île. On obtient alors aussi bien des grands vins rouges que des grands vins blancs caractéristiques d’un terroir volcanique.

L’histoire de la Sicile a été marquée par le passage des Grecs, des Romains, des Phéniciens et aussi des Français, chacun apportant un savoir-faire dans le travail des vignes. L’île a su revendiquer son propre patrimoine viticole avec des vignerons de talent tel que Arianna Occhipinti. Aujourd’hui, on y trouve des cépages autochtones d’exception cultivés dans la plus pure tradition et dans le respect de l’environnement, qui permettent de faire des vins tout en fraîcheur. En cépages, on peut citer le Nero d’Avola, le Frappato, le Zibibbo et l’Albanello. Les vins siciliens sont souvent typés, racés en rouge, mais l’île sait également produire de très beaux vins en blanc.

Les Abruzzes, terres des Montepulciano

Les Abruzzes, la région aux deux climats : d’une part, une zone montagneuse offrant un climat continental et d’autre part, une bande côtière au climat maritime plus doux. Des conditions particulièrement adaptées à la culture du vin. Les Abruzzes comptent deux grandes appellations qui ne sont autres que le Montepulciano d’Abruzzo qui représente 70% de la plantation et la Controguerra.

Le Montepulciano, travaillé par des vignerons artisans de talent, donne des vins charpentés et frais à l’image du Domaine Cirelli. Cependant, en fonction du type de terroir et du style du vigneron les vins peuvent très facilement varier dans la région des Abruzzes.

Le conseil Mundovin : les vins italiens proposent des vins tout aussi exceptionnels que les crus français. Aujourd’hui, l’Italie offre une belle diversité, oscillant elle aussi entre modernité et respect de la tradition. On note d’ailleurs une gamme prestigieuse de cépages qui remontent à l’Antiquité, comme un retour aux origines de la viticulture.

fleche montant vers le haut