Privilégier le domaine viticole à l’appellation

Le milieu du vin est un marché en perpétuelle évolution. Pour mieux se repérer, les appellations et les domaines viticoles sont des informations précieuses pour mieux comprendre les vins. Mais quel renseignement doit primer sur l’autre pour juger de la qualité du produit ?

Retour sur le principe des appellations et l’importance du Domaine pour dénicher des vins d’exception.

Les appellations : du prestige à la déception

Encadrées par le ministère de l’Agriculture de la République française et la Commission européenne, les appellations contrôlent la production des vins et délimitent les aires géographiques. Les producteurs peuvent alors obtenir les labels AOC, AOP, IGP, Vin de Pays ou Vin de France.

Pour y parvenir, les vignerons doivent remplir les conditions très strictes d’un cahier des charges et se soumettre à des contrôles réguliers (analyses chimiques et organoleptiques).

En outre, les appellations permettent aux consommateurs de mieux se repérer sur les produits viticoles. Mais peuvent-elles vraiment juger de la qualité d’un vin ?

L’appellation va surtout donner une indication géographique et un «style global», mais n’a pas pour objectif de juger de la qualité du vin. C’est bel et bien le Domaine et le travail du vigneron qui vont influer sur la qualité du vin. Ceci explique qu’on trouve sur le marché des appellations prestigieuses pour des vins de mauvaise qualité.

En vin, pourquoi se fier au Domaine plus qu’à l’appellation ?

Le Domaine représente tout simplement son propriétaire : le vigneron. L’artisan qui se passionne pour le vin, qui travaille la vigne et qui a une vision propre du métier. Et comme dans toutes les filières, il y a de meilleurs artisans que d’autres. On ne s’improvise pas vigneron. Cela demande des compétences, de la patience et du travail, beaucoup de travail. Il n’est pas donné à tous de transmettre la typicité des terroirs dans les vins.

Un bon vigneron c’est un révélateur de terroir, il maîtrise à la perfection chacun des cépages qu’il cultive. C’est grâce à une observation minutieuse de ses vignes et à une remise en question perpétuelle que l’on peut obtenir de grands vins de vignerons dotés d’une vraie personnalité.

Prenons l’exemple du cépage blanc Marsanne. Il délivrera tous ses arômes s’il est cultivé dans un climat chaud de la Vallée-du-Rhône, de la Provence ou encore du Languedoc-Roussillon. Ses grappes sont cependant sensibles aux vents forts, aux acariens, à la sécheresse et à la pourriture grise. On l’utilise notamment dans l’encépagement des appellations Cassis, Hermitage, Côtes du Rhône ou encore Corbières.

À l’inverse, le cépage blanc Riesling se plaît sur tous les terroirs et résiste bien aux hivers froids. On compte d’ailleurs plus de 60 000 hectares de Riesling plantés dans le monde ! Il sera davantage parfumé s’il est cultivé sur les sols légers et schisteux. Il est lui aussi sensible à la pourriture grise ainsi qu’aux vers de la grappe. Il est utilisé dans l’encépagement de grands crus d’Alsace, mais peut aussi donner d’excellents vins liquoreux en vendange tardive.

Chaque cépage a son histoire, sa typicité et chaque vigneron a un savoir-faire. C’est bien le domaine qui va indiquer la qualité d’un vin alors que les appellations viticoles vont chercher à catégoriser la production et la commercialisation des vins. Chez Mundovin, c’est le Domaine et le travail du vigneron qui sont gages de qualité. L’un ne va simplement pas sans l’autre.

Juger de la qualité d’un vin : les conseils Mundovin

Pour reconnaître la qualité d’un vin, lire l’étiquetage des bouteilles ne suffit pas. Soumis aux droits français et européens, on y retrouve nombre d’informations sur le type de vin (sec, effervescent, demi-sec, liquoreux, blanc, rosé, etc.), son appellation (AOP, AOC, IGP…), sa provenance, son taux d’alcool, les allergènes… Mais comment identifier les Domaines qui savent produire d’excellents vins ?

Suivre les conseils d‘experts ! Cavistes, sommeliers, œnologues… la filière viticole est en constante évolution. Il n’est pas évident de se tenir informé en permanence des innovations et des nouvelles approches autour du vin. Faites confiance à votre caviste qui doit pouvoir vous renseigner sur le Domaine et le travail du vigneron.

Bon à savoir : les experts Mundovin sélectionnent chaque vin commercialisé en boutique et en ligne. Pour cela, le caviste et le sommelier partent à la rencontre des vignerons. L’objectif ? Comprendre leur façon de travailler, déguster les vins, mais aussi comprendre leur vision de la viticulture. On doit pouvoir ressentir la passion du vigneron dans les vins qu’on déguste.

Un vin d’excellence demande un travail d’excellence. Il n’y a pas de secret ni d’élitisme. Il n’y a rien de meilleur que de belles surprises et des révélations de vignerons, fruit d’un vrai projet et d’un vrai travail.

fleche montant vers le haut